La détresse psychologique liée à la pandémie devient aussi inquiétante que le virus, suggèrent les ambulanciers de la province. 
La détresse psychologique liée à la pandémie devient aussi inquiétante que le virus, suggèrent les ambulanciers de la province. 

Les ambulanciers face à une «éclosion» de cas de santé mentale

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La détresse psychologique liée à la pandémie devient aussi inquiétante que le virus, suggèrent les ambulanciers. À l’approche des Fêtes, ils se disent prêts à répondre à tout type d’appels, mais espèrent que les ressources adéquates seront libérées, pour les patients, et pour eux-mêmes.