Florence Pauquay, Vanessa Bouchard et Marianne Daveluy étaient présentes afin d’expliquer l’importance de l’organisme l’Appui Mauricie pour les personnes atteintes d’une maladie dégénérative et pour les proches aidants.

Le travail des proches aidants naturels souligné

TROIS-RIVIÈRES — Janvier est le mois de la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer qui touche près de 142 000 personnes au Québec. L’organisme Appui Mauricie pour les proches aidants d’aînés veut souligner l’engagement et le travail des proches aidants qui viennent en aide à une personne aînée, qu’elle soit atteinte d’une maladie ou en perte d’autonomie

Un des enjeux majeurs demeure la reconnaissance des proches aidants. «Nous sommes tous touchés d’une manière ou d’une autre par la proche-aidance», affirme Vanessa Bouchard, agente de communication et de développement pour l’Appui Mauricie.

Ce nombre ne cesse d’augmenter, c’est donc un enjeu majeur pour l’organisme. Ce qui justifie l’investissement de près de 29 500 $ octroyé pour les différents projets offerts par l’organisme.

«On connaît tous quelqu’un qui vit avec cette maladie, mais il ne faut surtout pas oublier les gens qui gravitent autour. Il faut soutenir les proches aidants grâce aux différents projets offerts», affirme Vanessa Bouchard.

Plusieurs projets seront mis en avant-plan afin de conscientiser la population au rôle des proches aidants. Les Regroupements des aidants naturels de la Mauricie proposent deux projections de films dont Toujours Alice qui aura lieu le 12 janvier à 13 h 30 au Filozen café à Grand-Mère. Le cœur qui meurt en dernier sera présenté le 25 janvier à 13 h au cinéma le Tapis rouge de Trois-Rivières. Une conférence sera aussi organisée par le Regroupement des aidants naturels de la Mauricie inc. le 22 janvier à 19 h au restaurant La Porte de la Mauricie.

Pour obtenir tous les détails concernant les activités du mois de janvier, il est possible de consulter le site internet de l’Appui.