Dans l'ordre habituel, on retrouve Renald Deshaies, administrateur, Normand Gagnon, président, Danielle Gamelin, directrice générale, Pierre Fréchette, administrateur et futur président, et Richard Isabelle, représentant des caisses Desjardins.

Fondation Santé: plus de 375 000 $ investis

La Fondation Santé Bécancour-Nicolet-Yamaska a annoncé, lundi, des investissements dépassant les 375 000 dollars dans le milieu alors que le dernier souper gastronomique bénéfice a rapporté à lui seul pas moins de 61 000 dollars.
Au cours des deux dernières années seulement, la Fondation a fait ou s'est engagée à faire différents dons. Entre autres, on note un appareil d'hématologie au Centre Fortierville (CLSC), d'une valeur de 65 000 dollars. Cet équipement de base, qui fait l'analyse d'une formule sanguine complète, permet au médecin de vérifier l'état de santé global de la personne.
Et pour la première fois, Opération Enfant Soleil a contribué à l'achat d'une table de soins néonatals, de six pèse-bébés électroniques portatifs et deux appareils à succion portatifs, pour la somme de 17 925 $.
Selon la directrice générale, Danielle Gamelin, la Fondation s'est aussi donné comme objectif de travailler en partenariat avec la communauté d'affaires pour réaliser sa mission. 
Ainsi, la participation des trois caisses Desjardins du territoire, à la hauteur de 200 000 dollars, pour la période s'étendant de 2015 à 2019, aura permis la modernisation de la salle de graphie générale à Fortierville (125 000 $) et l'achat de moniteurs cardiaques à l'urgence de Nicolet (75 000 $).
Pour sa part, Bell (25 000 $) et la Fondation (10 000 $) sont derrière l'intégration d'un pair aidant à l'équipe de soins en santé mentale. Et Unimédic Passionée du sommeil a fait le don de CPAPs (appareil utilisé par les personnes souffrant d'apnée du sommeil) aux clientèles à faible revenu du territoire.
«La très grande majorité des municipalités des MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska a réalisé un partenariat avec la Fondation pour un montant de 95 000 dollars sur cinq ans, de 2013 à 2017. On souhaite qu'il sera renouvelé», a-t-elle laissé entendre en conférence de presse, rappelant que cela correspondait à 50 sous par personne par année.
De son côté, le président Normand Gagnon, qui sera remplacé en septembre par Pierre Fréchette, a annoncé qu'un appel de propositions avait été lancé jusqu'au 31 juillet 2017 pour réaliser un ou des projets «pour les enfants de chez nous» alors qu'un montant minimal de 25 000 dollars sera donné. «On n'est pas associé au réseau de la santé, on est là pour la communauté», a précisé en conclusion Mme Gamelin.