Le président d'honneur du Relais pour la vie de La Tuque, Guy Trottier, est entouré de Maude Paquette-Normandin, agente de développement à la SCC et de Marie-Josée Tremblay, présidente du comité organisateur.

En route vers un autre Relais pour la vie

Les gens marcheront toute une nuit aux deux extrémités de la région le 3 juin prochain dans le cadre des Relais pour la vie. À La Tuque comme à Trois-Rivières, les gens sont invités à participer à cette activité de la Société canadienne du cancer (SCC) qui allie sensibilisation, hommage et campagne de financement.
Le député Jean-Denis Girard sera le prochain président d'honneur du Relais pour la vie de Trois-Rivières et sa femme Lise Hamel sera survivante d'honneur. Ils sont accompagnés de Marie-Pierre Pruneau, agente de développement à la SSC.
Pour sa 14e édition, le Relais à Trois-Rivières souhaite amasser 216 500 $ et mobiliser 75 équipes. La cuvée 2017 se déroulera sous la présidence d'honneur du député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard. Sa conjointe, Lise Hamel, survivante d'un sarcome à la cuisse gauche sera quant à elle la survivante d'honneur. L'événement aura lieu, en nouveauté cette année, à l'école secondaire Chavigny.
«Nous sommes certains que ce nouvel emplacement nous permettra d'atteindre nos objectifs et d'y conserver la convivialité que nous procurait le parc Laviolette. De changer de terrain apportera aussi un vent de fraîcheur à l'événement», a expliqué l'agente de développement de la SCC, Marie-Pierre Pruneau. 
À La Tuque, le comité organisateur a décidé de tenir l'événement pour une deuxième année consécutive au Centre de Ski La Tuque. On souhaite recruter 22 équipes et 80 survivants pour le Tour des survivants. L'objectif est également de vendre 1700 luminaires pour la Cérémonie des luminaires. 
Cette 6e édition se déroulera sous la présidence d'honneur de Guy Trottier. Ce dernier a lui-même combattu un cancer de la parotide. Il a également perdu sa mère et quatre de ses tantes en raison du cancer.
«C'est certain qu'un jour on va trouver un remède. Les médecins vont être en mesure de répondre à tous les gens qui ont un diagnostic qu'ils sont en mesure de les guérir. Quand? Je ne sais pas, mais c'est ça l'objectif», a-t-il lancé.
Le Relais pour la vie de La Tuque organise une soirée de reconnaissance et d'informations pour les équipes le 7 février prochain à la Cayute.
L'an dernier, dans la région, 572 951 $ ont été amassés dans les Relais pour la vie. La SCC estime que chaque année, plus de 1800 personnes de la région reçoivent un diagnostic de cancer.
Rappelons que le Relais pour la vie est une marche qui dure 12 heures. C'est une nuit pour célébrer la vie malgré le cancer, pour rendre hommage aux personnes touchées par la maladie, pour lutter ensemble et pour sauver encore plus de vies.
Pour s'inscrire au Relais pour la vie, faire un don, consulter la liste des municipalités participantes ou se proposer comme bénévole, on peut consulter le site relaispourlavie.ca