Les infirmières et les préposés aux bénéficiaires pourront se prévaloir du montant forfaitaire proposé par Québec.

Santé: une prime pour les employés qui travaillent le week-end

Alors que plusieurs membres du personnel dans le réseau de la santé s’apprêtent à prendre une pause estivale, Québec doit instaurer un incitatif pour combler la pénurie de main-d’oeuvre durant les week-ends. Il s’agit d’un montant forfaitaire uniforme de 75$ offert à l’ensemble des professions infirmières et aux préposés aux bénéficiaires. Selon ce qu’a appris La Voix de l’Est, cette mesure sera en vigueur du 13 juillet au 15 septembre.

Le  ministère de la Santé avait déjà eu recours à un incitatif similaire il y a près de 10 ans. Or, on notait alors un écart marqué entre la somme versée à un préposé, qui était selon nos sources de 55$, comparativement à un infirmier, qui recevait 90$. 

La mesure que doit lancer Québec sera toutefois assortie d’une série de restrictions. 

Pour être admissible, un employé ne pourra pas avoir pris de congé 14 jours avant de donner sa disponibilité pour des heures supplémentaires, et ce, durant deux week-ends consécutifs. Idem pour la même période après avoir été en poste durant la fin de semaine en dehors de l’horaire régulier. 

À LIRE AUSSI : Réactions partagées des syndicats

De plus, les effectifs devront travailler minimalement quatre jours par semaine pour se prévaloir de ce montant forfaitaire.

Cette initiative sera en vigueur du samedi au dimanche. Elle s’échelonne donc sur six quarts de travail et n’inclut pas le vendredi soir ni le lundi matin.