Sandra Dessureault est présidente de la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie.

Sandra Dessureault à la présidence de la SSJB Mauricie

L’heure était au bilan pour la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de la Mauricie. En plus de reconduire Sandra Dessureault à titre de présidente, l’assemblée générale a permis d’exposer aux membres que l’organisme est «plus dynamique que jamais».

L’achat de la librairie Poirier il y a maintenant plus d’un an a modifié de façon significative l’environnement organisationnel de la SSJB. Cette acquisition a permis de diversifier les activités de l’organisation tout en restant fidèle à la mission de l’organisme.

«Devenir libraire nous a surtout permis de nous démarquer sur la scène culturelle, d’établir des liens avec des organisations différentes ayant des intérêts similaires aux nôtres», a précisé Sandra Dessureault, présidente de la SSJB.

Les outils de communication de l’organisation ont également été repensés dans la dernière année. Le logo a été revampé, le site internet a été refait et la SSJB a maximisé sa présence sur les réseaux sociaux.

Lucia Ferretti, historienne, professeure et chercheure à l’Université du Québec à Trois-Rivières, se joint au conseil d’administration composé de Josée Bourassa, Lauréanne Daneau, Valérie Deschamps, Jean-François Lacoursière, Louis-Philippe Laroche, Alain Lirette, Roger Kemp, Yves Rocheleau et Jean-François Veilleux.

La Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie compte, au total, quelque 15 000 membres. Elle a pour mission de défendre et promouvoir la langue française et les intérêts de la nation québécoise.