Sur la photo: Florence Pauquay, directrice générale de l’Appui Mauricie, Diane Lemay, présidente de l’association des proches aidants de l’énergie et Vanessa Bouchard, responsable des communications et du développement à l’Appui Mauricie.
Sur la photo: Florence Pauquay, directrice générale de l’Appui Mauricie, Diane Lemay, présidente de l’association des proches aidants de l’énergie et Vanessa Bouchard, responsable des communications et du développement à l’Appui Mauricie.

Salon des aidants et des aînés: une édition virtuelle plus pertinente que jamais

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Ayant constaté plus que jamais l’importance de briser l’isolement des aînés et d’offrir de l’aide aux proches aidants pendant le confinement du printemps dernier, l’organisme l’Appui Mauricie a décidé de tenir une version virtuelle du Salon des aidants et des aînés, qui aura lieu du 1er au 8 novembre prochain.

Dans un cadre parfait pour respecter les règles de la Santé publique toujours en vigueur en raison de la pandémie de COVID-19, les «visiteurs» pourront découvrir plus de 60 kiosques, échanger avec les exposants grâce à la messagerie instantanée, se familiariser avec leurs services et produits grâce à des photos et vidéos, assister à deux conférences majeures ainsi qu’à une vingtaine d’ateliers en direct, et ce, dans le confort de leur foyer.

Les interactions entre les exposants et les visiteurs qui se faisaient en personne lors des cinq précédentes éditions se dérouleront donc en ligne, par l’entremise d’une toute nouvelle plateforme web, adaptée bien sûr afin d’être conviviale autant pour les navigateurs les plus aguerris que pour les moins expérimentés. Tout se passera au salondesaidants.ca.

«La pandémie nous a fait réaliser que les aînés étaient isolés et parfois vulnérables. Ils ont donc besoin de ces informations», explique la directrice générale de l’Appui Mauricie, Florence Pauquay.

La décision d’élaborer cette nouvelle façon de tenir cette semaine gratuite d’échanges, qui devrait attirer environ 5000 visiteurs virtuels selon les organisateurs, n’a pas été prise sur un coup de tête.

«Ç’a été très réfléchi car la mise en place de la plateforme a demandé un investissement quand même important. Ç’a demandé un grand changement au sein de notre équipe. On a également sondé nos kiosques et fait des études financières et de faisabilité. Tout nous indiquait que c’était la meilleure alternative pour continuer à promouvoir les services», précise Mme Pauquay.

Ateliers et conférences

Une vingtaine d’ateliers portant sur des thématiques diversifiées outillant les aidants et les aînés, notamment traitant des mandats de protection, la prévention des chutes, la gestion du stress, l’adaptation du domicile ainsi que la maladie d’Alzheimer et les voyages adaptés feront également partie de la programmation.

L’événement sera également ponctué de deux conférences principales, qui seront présentées au début et à la fin de la semaine et offertes par des personnalités connues du Québec. La première, celle du dimanche 1er novembre, sera donnée par Christine Michaud, auteure et animatrice connue entre autres pour ses chroniques littéraires à l’émission Salut Bonjour Week-end ainsi que sur les ondes de Rythme FM. Elle présentera sa conférence Faire fleurir l’humain: les apports de la psychologie positive.

L’identité de la personnalité québécoise qui offrira la conférence du dimanche 8 novembre sera dévoilée à la mi-octobre.

Les entreprises intéressées à tenir un kiosque sont invitées à communiquer avec l’Appui Mauricie en écrivant au salon@lappuimauricie.org. Quelques places sont d’ailleurs encore disponibles.