La mairesse de Sainte-Anne-de-la-Pérade, Diane Aubut.

Sainte-Anne-de-la-Pérade: le conseil municipal renonce à embaucher un directeur général adjoint

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE — Le conseil municipal de Sainte-Anne-de-la-Pérade a finalement décidé de ne pas aller de l’avant avec l’embauche d’un directeur général adjoint, qui aurait eu comme rôle d’appuyer le directeur général, Jacques Taillefer, dans ses multiples tâches.

La mairesse Diane Aubut a profité de la tenue de la dernière séance du conseil municipal, lundi soir, pour annoncer cette décision. Étrangement, des citoyens étaient présents pour y présenter une pétition signée par plus de 715 résidents demandant à la Ville de renoncer à engager un directeur général adjoint ou tout autre employé-cadre. Par contre, la mairesse indique que le choix des élus n’a pas nécessairement de lien avec la pétition et le mouvement citoyen à son origine. Elle avoue cependant que les membres du conseil ont été passablement interpellés sur la question au cours des dernières semaines.

«C’est la démarche normale du conseil municipal qui a fait en sorte que le projet d’embaucher un employé-cadre a été mis de côté. La réflexion va cependant se poursuivre à savoir si on va présenter un autre projet à la population. Mais nous ne sommes pas rendus là», mentionne la mairesse.

Dans cette optique, Mme Aubut explique que le conseil est à la recherche d’une solution afin d’améliorer l’efficacité des services municipaux de la localité d’environ 2000 habitants. Sans dire que les ressources de la municipalité sont mal utilisées, elle reconnaît tout de même qu’il serait possible de faire mieux sur certains aspects.

«Notre directeur général est responsable de tout ce qui se passe, que ce soit la gestion, les travaux publics et les opérations. Il y a des dossiers sur lesquels on aimerait plus travailler de façon intensive, comme les développements économique et le résidentiel, mais on en manque de temps parfois. Une municipalité de 2000 habitants, c’est assez gros, mais pas assez gros», lance la mairesse.