Les opposants aux rodéos ne se feront pas voir cette année à Saint-Tite.
Les opposants aux rodéos ne se feront pas voir cette année à Saint-Tite.

Saint-Tite: les opposants seront discrets

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — À l’aube de l’ouverture du 51e Festival western de Saint-Tite, il ne faut s’attendre à aucun coup d’éclat de la part des opposants aux rodéos. Le professeur de droit de l’Université de Montréal, Alain Roy, n’a pas l’intention d’envoyer des observateurs du côté de Saint-Tite afin de documenter une fois de plus les pratiques qui se dérouleront durant les rodéos. De son côté, la SPCA Montréal n’entend pas s’y rendre pour manifester et préférera attendre les conclusions du comité de travail.