Dans l’ordre habituel, on retrouve le directeur général de Saint-Narcisse, Stéphane Bourassa, le député de Champlain, Pierre Michel Auger et le maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette.

Saint-Narcisse reçoit 443 195 $

SAINT-NARCISSE — Le gouvernement du Québec attribue une aide financière maximale de 443 195 $ à la municipalité de Saint-Narcisse pour la réfection du rang Sainte-Marguerite et du 2e Rang Nord.

C’est le député de Champlain, Pierre Michel Auger, qui en a fait l’annonce mercredi au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, André Fortin.

Cette contribution gouvernementale couvre 50 % des coûts, l’autre moitié étant assumée par la Municipalité de Saint-Narcisse. Pour sa part, la Municipalité de Saint-Luc-de-Vincennes investit une somme de 50 000 dollars, étant touchée par une partie des travaux.

«C’est une excellente nouvelle. On ne veut pas léguer aux générations futures des infrastructures en mauvais état. Et ça fait longtemps que les citoyens du 2e Rang Nord attendaient ça», a commenté le maire de Saint-Narcisse, Guy Veillette.

Les travaux visent à «maintenir en bon état ces infrastructures et à assurer la sécurité des usagers qui empruntent ces routes», a fait savoir le député Auger.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme d’aide à la voirie locale – Volet Accélération des investissements sur le réseau routier local ou Volet Redressement des infrastructures routières locales.

«Par cette aide financière, le gouvernement démontre que la sécurité routière est une priorité. En plus d’assurer la pérennité du réseau routier local, l’entretien des infrastructures et des routes profitera à l’économie régionale», a-t-il indiqué. «Notre appui financier à la voirie locale nous permet d’accompagner les municipalités dans leurs besoins en matière de maintien et d’amélioration des infrastructures routières locales», renchérit le ministre Fortin, par voie de communiqué.

Le programme d’aide à la voirie locale est doté d’une enveloppe de 70 millions de dollars pour 2017-2018 et comprend deux volets: accélération des investissements sur le réseau routier local et redressement des infrastructures routières locales.

Il vise à financer des travaux d’amélioration et à assurer la sécurité des usagers sur le réseau routier local de niveaux 1 et 2. Finalement, il s’adresse aux municipalités de moins de 100 000 habitants, de même qu’aux MRC qui ont des interventions à réaliser sur leurs territoires non organisés.

Finalement, le député Auger avait une autre bonne nouvelle pour les élus de Saint-Narcisse, soit une hausse du budget d’entretien de la voirie locale, qui passe de 145 556 $ à 215 542 $.

«C’est une demande depuis 25 ans. Ça va nous permettre de mettre le pied sur l’accélérateur», a conclu le maire Veillette.