Le maire Pierre Desaulniers

Saint-Boniface: patience pour le chemin Bellevue

Saint-Boniface — La patience est de mise pour la réparation du glissement de terrain survenu ce printemps à proximité du chemin Bellevue à Saint-Boniface, car les travaux ne sont pas sur le point de débuter.

Ce glissement observé dans la vague de mouvements de sol qui se sont passés en Mauricie il y a plus de six mois a agrandi un premier éboulis noté il y a deux ans. La préparation des travaux se fait en collaboration avec le gouvernement du Québec, entraînant certains délais, raconte Pierre Desaulniers.

«Si c’était juste de moi, ce serait commencé, déclare le nouveau maire de Saint-Boniface. Mais il faut suivre les étapes. On travaille avec le gouvernement, la Sécurité publique. Ça prend plus de temps.»

Selon M. Desaulniers, la Municipalité vient de recevoir le rapport d’expertise de spécialistes. Ceux-ci proposent deux approches. Une enveloppe variant de 275 000 $ à 330 000 $ est réservée pour ces travaux.

«Il nous reste à nommer les ingénieurs pour les plans et devis. Je ne sais pas quand le contrat sera donné», ajoute M. Desaulniers.

Ce dernier indique qu’aucun échéancier n’a été fixé pour la réalisation des travaux. Toutefois, aucun citoyen n’est isolé en raison du glissement de terrain, car une voie de contournement a été aménagée.

«J’ai le dossier en main et je pousse pour que ça aille bien. J’espère que ça va se faire le plus tôt possible, le plus tôt sera le mieux. Mais on n’est pas avancé dans le dossier.»

M. Desaulniers assure que le conseil de Saint-Boniface va examiner les programmes gouvernementaux disponibles dans le but d’aller chercher des subventions.