Miche Lemay

Saint-Barnabé: Michel Lemay veut être de retour

Michel Lemay veut poursuivre son travail à la gestion de la Municipalité de Saint-Barnabé. L'actuel maire de l'endroit confirme qu'il sera candidat à l'élection automnale.
Deux dossiers retiennent particulièrement l'attention de M. Lemay pour le prochain mandat. Le premier est la mise en application d'une entente avec la compagnie Sogetel pour offrir Internet haute vitesse dans la partie rurale de Saint-Barnabé. Le projet évalué à 250 000 $ permettra aux citoyens des rangs 1, 2, 3, Saint-Joseph et Grande Rivière d'avoir accès à ce service. Quelque 125 maisons seraient branchées avec ce plan.
«La Municipalité a déposé un projet pour obtenir des subventions gouvernementales. Si on a la subvention, le projet ne coûtera rien à la Municipalité. Sinon, l'entente avec Sogetel prévoit qu'on va payer notre part, autour de 125 000 $, sur cinq ans», raconte M. Lemay, qui s'attend à ce que le projet se mette en branle dès cet automne et soit complété en 2018.
Cette initiative de Saint-Barnabé est indépendante des démarches de la MRC de Maskinongé pour offrir Internet haute vitesse à la grandeur du territoire.
«On avait déjà des démarches de faites, on a eu des propositions et on a accepté», explique M. Lemay.
Le deuxième projet est le remplacement d'une partie de la conduite d'eau principale de Saint-Barnabé. La localité est alimentée en eau par Saint-Élie-de-Caxton. La portion de trois kilomètres à remplacer est située dans le coin de la voie ferrée à Charette.
«C'est une conduite de 10 pouces (de diamètre). Ce sont des travaux d'envergure. Le coeur de notre réseau est là. C'est le dernier tronçon à faire», confie le maire Lemay.
Les évaluations des travaux seront effectuées cet automne. La Municipalité s'attend à ce que la facture soit supérieure à un million de dollars.
Les travaux devraient se dérouler en 2018 ou en 2019.