La séance d’adoption du budget de 2020 de Saint-Barnabé aura lieu le 27 janvier.
La séance d’adoption du budget de 2020 de Saint-Barnabé aura lieu le 27 janvier.

Saint-Barnabé: une taxe à 91 cents au lieu de 95

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Saint-Barnabé — Le conseil de Saint-Barnabé se prépare à adopter son budget de 2020 le 27 janvier en décrétant une hausse non plus de 20,25 % de la taxe municipale, mais de 15,19 %.

Le 17 décembre, le conseil avait majoritairement rejeté le budget qui prévoyait entre autres une majoration de la taxe foncière de 79 cents à 95 cents par tranche de 100 $ d’évaluation. Après une révision des prévisions budgétaires, la taxe foncière est ramenée à 91 ¢.

«On est encore en bas d’un dollar. Mais il faut comprendre que cette hausse de 15 %, c’est à cause du déneigement qui nous coûte plus cher», estime le maire, Michel Lemay, qui mentionne que le climat entourant la révision du budget a été «correct».

Le dossier du déneigement, selon le maire, entraînera des dépenses supplémentaires de plus de 50 000 $ aux prévisions de 2020. Seulement en frais de déneigement effectué à l’heure avec la ferme Fréchette, on parle de 52 000 $. Mais cette somme est appliquée en 2019, car le contrat à l’heure avec cette entreprise s’est terminé en décembre, ce qui fera en sorte que Saint-Barnabé devrait conclure 2019 avec un déficit.

«On n’avait pas prévu des frais aussi importants pour le déneigement et l’hiver est arrivé plus tôt. Je m’attends à un minimum de 25 000 $ pour le déficit. On le prend dans un surplus accumulé. Ce ne sera pas un problème de le régler, mais avec un budget global de 1,6 million de dollars, il ne faut pas être à zéro dans le surplus. Après l’adoption du budget pour 2020, le surplus accumulé sera autour de 190 000 $», raconte M. Lemay, qui ne connaît pas l’ampleur de la facture du déneigement à l’heure effectué par le Groupe Bellemare entre le 20 décembre et le 8 janvier, date d’entrée en vigueur du contrat de déneigement de gré à gré qui a été entériné par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Près de 50 000 $ de réductions

Le conseil a diminué ses dépenses d’environ 50 000 $ dans ses prévisions budgétaires de 2020. La Municipalité veut aller chercher 10 000 $ dans le budget des loisirs. Une réduction de 10 places pour le camp de jour de l’été 2020, d’abord réservées aux citoyens de Saint-Barnabé (la Municipalité accueille aussi des enfants de municipalités voisines) amènera la Municipalité à économiser un salaire pour un animateur ou une animatrice. Mais la mesure qui aura un impact direct dans le portefeuille des parents est une augmentation de 100 $ du coût d’inscription par enfant au camp de jour.

«On avait prévu accueillir 40 jeunes, on en aura 30, explique le maire, Michel Lemay. En 2019, il y avait une réduction du coût d’inscription pour le deuxième enfant et les suivants d’une même famille. Maintenant, tous les enfants vont payer le même prix.»

Il ne reste plus rien des 8000 $ prévus pour embaucher une firme de ressources humaines afin de remplacer Denis Gélinas. Le directeur général de Saint-Barnabé prendra sa retraite en 2020. Il faut s’attendre à ce qu’un comité de sélection soit formé à l’interne.

Quelque 10 000 $ sont retranchés dans le budget pour les pompiers. La diminution de l’effectif au cours des derniers mois représente une économie salariale d’environ 5000 $. La même somme est épargnée dans l’entretien et l’achat d’équipements.

«Chaque année, on prévoit l’achat de deux bunkers, l’habit de combat d’un pompier. On n’en a pas besoin cette année, car on a moins de pompiers. On a aussi reporté des dépenses en 2021», ajoute le maire.

Des 25 000 $ prévus pour les dépenses juridiques, le conseil en a retranché 8000 $. Au cours d’une année qui verra défiler le maire devant la Commission municipale du Québec, il faut s’attendre à ce que ce poste budgétaire soit utilisé.

«J’espère que le montant ne sera pas dépassé, dit M. Lemay. On va voir combien ça va coûter et si le conseil nous donne les moyens de réclamer nos frais. Ça pourrait arriver que le conseil s’oppose à payer mes frais d’avocat. Si c’est le cas, on va prendre les procédures. La loi est claire: dans l’exercice de nos fonctions, on a droit à une défense pleine et entière, et à la charge de la Municipalité.»

En calculant les tarifs pour les différents services, les prévisions budgétaires de Saint-Barnabé fixent la hausse du compte de taxes à 13,74 % pour une maison évaluée à 114 940 $.