Ruth Ellen Brosseau

Ruth Ellen Brosseau: «Ma famille, c’est le NPD»

Trois-Rivières — La députée fédérale de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, a récemment été approchée par le Parti libéral du Canada en prévision des prochaines élections fédérales de l’automne.

La députée néo-démocrate soutient cependant que sa porte n’a jamais été ouverte à un changement de parti et qu’elle continuera de défendre les couleurs du NPD.

«Ma porte n’a jamais été ouverte et il n’y a jamais eu de discussions sérieuses. On m’a approchée, mais je n’ai même jamais entamé cette réflexion. Ça ne m’intéresse pas. Ma famille, c’est le NPD», indique la députée de Berthier-Maskinongé.

Mme Brosseau rappelle d’ailleurs avoir maintes fois été très critique en chambre à l’égard des politiques libérales, notamment en ce qui concerne les changements climatiques, mais aussi la protection de la souveraineté alimentaire et de la gestion de l’offre, des sujets qu’elle défend particulièrement dans son comté qui compte plusieurs milieux ruraux et entreprises agricoles.

«Je suis peut-être entrée en politique de façon irrégulière en 2011, élue par la vague orange. Mais depuis, j’ai travaillé de façon acharnée et j’ai pris mon rôle de députée très au sérieux. Je continuerai de porter les couleurs du NPD», confirme-t-elle.

Mme Brosseau s’est par ailleurs dite ravie d’apprendre la décision de Robert Aubin de solliciter un troisième mandat comme député du NPD dans Trois-Rivières.

«C’est une excellente nouvelle. Nous formons une bonne équipe depuis 2011 et nous sommes une voix forte pour la Mauricie. Évidemment, le sachant en réflexion, je l’avais encouragé à rester et je suis heureuse de sa décision. J’ai très hâte de faire campagne avec lui et avec les autres candidats qui se présenteront dans notre région et ailleurs au Québec», ajoute-t-elle.