La route Langue-de-Terre aura bientôt le même niveau.

Route Langue-de-Terre: les travaux commencent lundi

Maskinongé — Depuis le temps que Maskinongé travaille sur le dossier du rehaussement de la route Langue-de-Terre, le projet deviendra bientôt réalité. Le chantier se mettra en branle dès lundi.

Cette route régulièrement inondée lors des crues printanières a la particularité d’être plus basse à mesure qu’on circule vers l’est. Bien souvent, les résidents de la partie ouest peuvent circuler sur une surface sèche, alors que l’eau recouvre abondamment la partie est, nuisant à la circulation automobile.

Le chantier consistera à remonter le niveau de la route jusqu’à 18 pouces, sur une distance de 560 mètres. La couche actuelle d’asphalte sera retirée. Du gravier et du sable seront utilisés pour rehausser le niveau de la route qui sera ensuite pavée.

Le rehaussement fera en sorte que le chemin offrira une hauteur constante et sera plus à l’abri de la montée des eaux.

La Municipalité travaille à ce projet depuis au moins cinq ans, mais était confrontée à plusieurs exigences du gouvernement étant donné que la route se trouve dans la zone inondable. La Municipalité a lancé un appel d’offres il y a quelques semaines. Six entreprises ont déposé une proposition et c’est Maskimo qui a remporté la mise avec une soumission d’un peu moins de 250 000 $.

Roger Michaud l’avoue, la somme demandée pour ces travaux dépasse les prévisions.

«Il y a plusieurs conditions pour les travaux. Il faudra sortir la terre enlevée de la zone inondable, mais les deux tiers de la municipalité sont en zone inondable. Et quand tu demandes des soumissions en fin de saison, les entreprises chargent plus cher qu’en début de saison, car elles ont déjà eu leurs contrats. C’est toujours comme ça quand tu arrives en fin de saison», explique le maire Michaud.

Maskinongé affectera à ces travaux une somme de 170 000 $ provenant du programme de la taxe sur l’essence. La Municipalité pigera dans son surplus accumulé afin de payer la différence.

Le fait d’utiliser ce programme de la taxe sur l’essence force Maskinongé à réaliser les travaux cette année, car ledit programme comporte des délais à respecter.

Le chantier devrait durer sept jours. Les travaux devront être terminés au plus tard le 8 novembre pour éviter une éventuelle hausse du niveau de l’eau à la suite de pluies automnales.