La directrice du service de l’évaluation à la Ville de Trois-Rivières, Sonya Auclair.

Rôle d'évaluation à Trois-Rivières: le résidentiel en hausse de 2,1 %

TROIS-RIVIÈRES — La valeur moyenne du secteur résidentiel à Trois-Rivières connaîtra une hausse de 2,1 % dès le 1er janvier prochain. C’est du moins ce qui ressort du nouveau rôle d’évaluation foncière qui a été déposé à la Ville de Trois-Rivières, mercredi.

Une hausse d’évaluation foncière qui ne se traduira pas forcément par une hausse de taxes municipales, prévient toutefois d’emblée la directrice du service de l’évaluation de la Ville, Sonya Auclair. En effet, les hausses de taxes municipales seront calculées en fonction du taux de taxes qui sera voté lors de l’adoption du prochain budget, en décembre prochain par le conseil municipal.

Essentiellement, la hausse de 2,1 % touche l’ensemble du secteur résidentiel. Toutefois, si on regarde seulement les résidences unifamiliales, cette hausse moyenne s’inscrit à 1,3 %. Ainsi, une résidence unifamiliale moyenne dont la valeur s’établissait à 182 300$ aura maintenant une valeur au rôle d’évaluation de 184 700$.

Quant au rôle d’évaluation global, qui englobe le résidentiel, commercial, industriel et les terrains inexploités, on enregistre une hausse de 2,9 %.

L’exercice s’est effectué selon les conditions du marché immobilier au 1er juillet 2017, et résulte de l’étude de 7900 transactions immobilières sur le territoire, qui inscrit automatiquement une tendance sur la valeur globale des immeubles, résidences et terrains. Le nouveau rôle d’évaluation sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021.

Pyrrhotite

Une nouveauté s’inscrit cette année dans le rôle d’évaluation foncière pour les propriétaires dont la maison présente un degré de pyrrhotite que l’on considère dans la «zone grise», soit ayant une concentration entre 0,01% et 0,23% de pyrrhotite et dont les dommages ne sont pas encore apparents. La valeur de ces résidences devrait subir une baisse de 15 % à 25 %, ce qui équivaudra forcément à une baisse substantielle du compte de taxes municipales de ces propriétaires.

La Ville compte actuellement 173 propriétés sur le territoire qui sont inscrites dans cette zone grise. Toutefois, les propriétaires qui n’auraient pas encore déclaré à la Ville être dans la zone grise et qui souhaiteraient bénéficier de la baisse au rôle d’évaluation ont jusqu’au 30 avril 2019 pour se rapporter à la Ville en composant le 311. «S’ils ne se déclarent pas avant cette date, il ne pourra pas y avoir de modification avant le prochain rôle d’évaluation en 2022. C’est donc important que les gens fassent faire les tests et nous le déclare pour qu’on puisse réévaluer la propriété en conséquence», insiste Sonya Auclair.

Les résidences touchées par la pyrrhotite et dont les fondations sont actuellement à refaire subissent également une dépréciation qui peut aller jusqu’à 60% de la valeur de la résidence, remarque Sonya Auclair, ce qui a également un impact à la baisse sur le compte de taxes des propriétaires. «Ce que l’on remarque par contre, en observant le marché immobilier, c’est qu’une fois qu’elles ont été réparées, elles reprennent leur valeur», constate la directrice de l’évaluation.

En ce qui concerne le secteur industriel, on remarque une hausse moyenne importante de 12,4 % du rôle d’évaluation, une hausse grandement influencée par la valeur des deux usines appartenant à Kruger. Si l’on devait exclure ces deux usines, on noterait une croissance de 1,8 %.

Fait à noter également, on compte désormais quinze résidences unifamiliales valant plus de un million de dollars à Trois-Rivières. Ce nombre était de sept au dernier rôle d’évaluation.

Il est déjà possible de consulter le nouveau rôle d’évaluation en ligne via le site web de la Ville de Trois-Rivières au v3r.net. Les personnes en désaccord avec la nouvelle évaluation de leur propriété ont jusqu’au 30 avril pour demander une révision au service de l’évaluation.

Les valeurs foncières les plus élevées à Trois-Rivières

Centre commercial Les Rivières:     189,7 M$

Université du Québec à Trois-Rivières:    156,3 M$

Hôpital Sainte-Marie: 94 M$ (avant évaluation des travaux de la phase 2)

Kruger-Wayagamac: 68 M$

Kruger: 54,2 M$

Centre d’événement et de congrès interactif (CECI): 29,1 M$ (avant évaluation de l’ajout de nouvelles chambres à l’hôtel Delta par Mariott)