Richard Lévesque a reçu l’Ordre du mérite des corps policiers des mains de Julie Payette, gouverneure générale du Canada, qu’on peut voir à sa gauche. Ils étaient accompagnés de la commissaire de la GRC Brenda Lucki.
Richard Lévesque a reçu l’Ordre du mérite des corps policiers des mains de Julie Payette, gouverneure générale du Canada, qu’on peut voir à sa gauche. Ils étaient accompagnés de la commissaire de la GRC Brenda Lucki.

Richard Lévesque reçoit l’Ordre du mérite des corps policiers

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — L’inspecteur Richard Lévesque a reçu une prestigieuse distinction pour souligner la qualité de son travail au sein de la Direction de la police de Trois-Rivières. Il s’est vu remettre l’Ordre du mérite des corps policiers des mains de Julie Payette, gouverneure générale du Canada, lors d’une cérémonie à Ottawa, le 31 octobre.

Il est seulement le deuxième membre de la police de Trois-Rivières a être ainsi honoré après l’ancien directeur Francis Gobeil en 2014. L’Ordre du mérite des corps policiers reconnaît le mérite exceptionnel et les services remarquables des membres et employés des corps policiers canadiens dont les contributions vont au-delà de la protection de leur communauté. Cette année, seulement trois policiers du Québec ont reçu cette distinction.

C’est le directeur de la Direction de la police de Trois-Rivières, René Martin, qui a soumis sa candidature. M. Lévesque est évidemment très heureux que son implication professionnelle soit ainsi soulignée. «C’est un grand honneur. Pour moi, ça couronne ma carrière. J’ai été surpris et en même temps très reconnaissant que mon employeur et mes supérieurs reconnaissent mon travail et soumettent ma candidature à ce processus qui est très rigoureux», explique celui qui pourrait prendre sa retraite l’automne prochain.

 Au service de la police de Trois-Rivières depuis 1984, il occupe présentement la fonction d’inspecteur aux enquêtes et au soutien opérationnel. Au cours de sa carrière, il a tissé de précieux liens avec la communauté ainsi qu’avec plusieurs autres organisations policières, peut-on lire dans le communiqué de la Ville de Trois-Rivières. Il a notamment contribué à la mise sur pied d’une procédure d’intervention sociojudiciaire venant en aide aux aînées victimes de maltraitance. Il représente aussi le service de police dans plusieurs comités provinciaux depuis plus de 15 ans. 

La Ville de Trois-Rivières a tenu  à féliciter M. Lévesque pour cet honneur «qui contribue également à faire rayonner son organisation policière et notre ville».