La responsable des communications à la RGMRM, Sylvie Gamache, qui a reçu il y a quelques semaines un résultat positif à la COVID-19, a permis d’éviter une éclosion au sein de son milieu de travail.
La responsable des communications à la RGMRM, Sylvie Gamache, qui a reçu il y a quelques semaines un résultat positif à la COVID-19, a permis d’éviter une éclosion au sein de son milieu de travail.

RGMRM: une éclosion de COVID-19 évitée grâce à la vigilance d’une employée

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Tout comme plusieurs autres entreprises et organisations de la région, la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM) aurait très bien pu devenir un foyer de contamination de COVID-19 et faire la manchette des médias au cours des dernières semaines. C’est qu’une éclosion de COVID-19 a selon toute vraisemblance pu être évitée au début de mois, grâce à la vigilance d’une employée qui s’est volontairement isolée à la maison dès la présence d’un premier symptôme. Résultat, elle est la seule à avoir reçu un diagnostic positif, épargnant du même coup tous les autres employés de l’endroit.