L’aréna Jean-Guy-Talbot sera démoli en janvier prochain.
L’aréna Jean-Guy-Talbot sera démoli en janvier prochain.

Revitaliser le bas du Cap sans l’aréna Jean-Guy-Talbot?

TROIS-RIVIÈRES — Alors que la Ville souhaite revitaliser le bas du Cap, on s’apprête au même moment à démolir l’aréna Jean-Guy-Talbot et le remplacer par un pavillon sportif sans glace. Un aréna de proximité n’est-il pas un incitatif pour attirer de jeunes familles dans ce secteur de Cap-de-la-Madeleine comme le souhaite la Ville? Le maire Jean Lamarche se dit ouvert à modifier le projet.

«D’ajouter une autre glace, il y a là un enjeu de mobilisation citoyenne. Je serais ouvert à explorer l’idée. Mais il faut savoir vers où on s’en va. Si on fait ça, ça va être pour le sport mineur, pour du hockey mineur», soutient le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

«Il va falloir qu’on se mobilise là-dessus. Mais je ne suis pas fermé à l’idée, contrairement à ce qui a été dit.»

Les travaux de démolition de Jean-Guy-Talbot doivent avoir lieu en janvier 2021. La Ville prévoit ensuite la construction d’un «pavillon de services à caractère sportif», précise le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

«Il y a des besoins notamment à combler au niveau du trampoline et des sports de combat», mentionne le maire en ajoutant que la Ville ne prévoit en aucun cas construire un nouvel aréna de 1000 places.

«Ce n’est pas vers ça qu’on va.»

Il est par ailleurs faux d’affirmer que la disparition de Jean-Guy-Talbot prive la population du Cap-de-la-Madeleine de patinoires. Jean Lamarche soutient qu’il y en a au Complexe sportif Alphonse-Desjardins et au Complexe sportif de Saint-Louis-de-France. Ces deux complexes n’appartiennent toutefois pas à la Ville de Trois-Rivières, contrairement à Jean-Guy-Talbot qui est un aréna municipal, et sont déjà très utilisés.