Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le CSS du Chemin-du-Roy espère pouvoir faire faire les travaux durant le congé des fêtes.
Le CSS du Chemin-du-Roy espère pouvoir faire faire les travaux durant le congé des fêtes.

Retour vendredi à l’école Marguerite-Bourgeois

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Les 216 élèves de l’école Marguerite-Bourgeois pourront réintégrer leur école vendredi matin. Le dégât d’eau majeur survenu dans la nuit de mardi à mercredi aura finalement affecté principalement le gymnase et la salle du personnel. Les deux pièces sont condamnées pour assurer la sécurité des enfants.

Le Centre de services scolaire ne connaît toujours pas le montant qu’il faudra débourser pour réparer les dégâts, mais selon la porte-parole, Anne-Marie Bellerose, tout sera mis en œuvre pour essayer de faire faire les travaux durant le long congé des Fêtes. C’est l’objectif visé, mais le plus difficile sera de trouver un entrepreneur pour le faire, dit-elle.

D’ici là, la direction de l’école est en train de revoir la logistique des lieux afin de permettre aux activités de se poursuivre normalement. Même si les salles de toilettes de ce secteur demeurent finalement en bon état après avoir été inondées puis nettoyées, le gymnase, qui représente une très grosse partie de l’école, n’est plus accessible ni pour les élèves, ni pour le service de garde.

Rappelons qu’une interruption du service d’aqueduc, près de cette école, mardi, est le point de départ de ce sinistre.

Un robinet était en effet resté ouvert au deuxième étage du bâtiment et un bouchon avait été placé dans le fond de l’évier. Le service d’aqueduc a été interrompu vers 15h30, mardi, puis redémarré vers 18h alors qu’il n’y avait plus personne dans la bâtisse pour se rendre compte que ça coulait.

L’eau s’est donc déversée sur le plancher durant toute la soirée et la nuit et s’est retrouvée jusqu’au rez-de-chaussée.

Mercredi, une firme de nettoyage s’est rendue à l’école afin de démanteler les sections où l’eau s’est infiltrée et de procéder au séchage des lieux.