Le conseil municipal de Trois-Rivières adopte un nouvel organigramme, comprenant notamment une Direction des communications et de la participation citoyenne.

Retour de la direction des communications

Trois-Rivières — La Ville de Trois-Rivières pourra de nouveau compter sur une direction des communications à l’hôtel de ville, un département qui avait été aboli en 2014 lorsque la Ville avait procédé à une réingénierie. Du même coup, le conseil municipal de Trois-Rivières a revu l’organigramme de la Ville et a défini ce nouveau département comme étant désormais la «Direction des communications et de la participation citoyenne».

Le conseil municipal a en effet adopté, mardi soir, un nouvel organigramme qui comptera, outre la nouvelle Direction des communications et de la participation citoyenne, une Direction de la performance organisationnelle et de l’amélioration continue, de même que trois directions générales adjointes. Ces trois nouvelles entités se partageront les services corporatifs, les services de proximité et les services liés au développement.

La mairesse suppléante, Ginette Bellemare, a rappelé que dès l’élection du conseil municipal actuel, en novembre 2017, une majorité d’élus avaient manifesté le besoin et le désir de voir renaître une direction des communications au sein de la Ville. «C’était une orientation claire que nous avions donnée et ça se concrétise enfin», indique Mme Bellemare.

Lors de la dissolution de ce département, il y a cinq ans, les employés avaient été affectés à d’autres départements, la plupart étant intégrés aux Technologies de l’information, ou encore au cabinet du maire dans le cas de l’ancien porte-parole de la Ville, Yvan Toutant. Les employés seront donc ramenés à la nouvelle Direction des communications et de la participation citoyenne, note la directrice générale de la Ville, France Cinq-Mars. Par ailleurs, un appel de candidatures sera bientôt lancé pour combler la fonction de directeur des communications et de la participation citoyenne.

Le conseiller municipal Denis Roy, qui a notamment travaillé au retour de cette direction, a indiqué lors de l’adoption de cette résolution qu’en adoptant ce nouvel organigramme, la Ville marquait sa volonté de tout mettre en œuvre pour concrétiser le plan stratégique adopté il y a environ cinq ans. Le plan comprenait notamment la limitation de l’étalement urbain, l’amélioration de la qualité de vie, la priorisation du centre-ville comme pôle d’affaires et l’implication citoyenne et la consolidation du sentiment d’appartenance.

Il ajoute que la création de la Direction des communications et de la participation citoyenne devient essentielle au positionnement de Trois-Rivières comme ville innovante et progressiste.

«En mettant en place une nouvelle structure cohérente avec ses ambitions, Trois-Rivières se donne les moyens d’atteindre ces objectifs stimulants et d’assurer ainsi un avenir prometteur à l’ensemble de ses citoyens», a déclaré M. Roy.