Danielle St-Amand

Retour au travail de Danielle St-Amand

La députée libérale de Trois-Rivières, Danielle St-Amand, a repris ses activités après un court moment de repos pendant les Fêtes, imposé par des ennuis de santé.
Même si elle reconnaît ne pas être tout à fait remise, elle tient à être présente aux activités les plus importantes, dont la prise de position de son parti sur le projet de Charte de la laïcité mardi dernier, le dîner des autorités du Club Richelieu le même jour, et une cérémonie en l'honneur du drapeau.
Mme St-Amand avoue que le volet de son travail qui consiste à répondre aux médias, souvent plusieurs à la fois, est devenu un aspect un peu stressant de ses fonctions, au point qu'elle refuse parfois des entrevues, ce qu'elle ne faisait jamais auparavant.
«J'ai toujours bien travaillé avec les médias mais là... J'essaie de trouver une façon de faire. Mais je suis là et j'essaie de faire pour le mieux», a-t-elle confié.
Rappelons qu'alors qu'elle se trouvait à l'Assemblée nationale, la femme de 49 ans a été victime d'une ischémie cérébrale transitoire, ICT, soit un mini-AVC. Depuis cet événement, la députée n'a pas retrouvé son énergie à 100 % et doit passer d'autres tests.