Le Nouvelliste
Tandis que l’enquête pour des allégations de maltraitance est toujours en cours aux résidences Chemin du Roy, la mort d’une résidente par hypothermie, datant de février 2015, fait surface.
Tandis que l’enquête pour des allégations de maltraitance est toujours en cours aux résidences Chemin du Roy, la mort d’une résidente par hypothermie, datant de février 2015, fait surface.

Résidences Chemin du Roy: la mort d’une résidente par hypothermie fait surface

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Tandis que l’enquête en lien avec les allégations de maltraitance, d’abus et de mauvaise qualité des soins en général aux résidences Chemin du Roy se poursuit, la mort par hypothermie d’une résidente atteinte d’Alzheimer, après avoir été piégée à l’extérieur, fait surface. Jeanne-Mance Marchand, une octogénaire, a été retrouvée par une passante sur le perron d’une maison voisine, le matin du 4 février 2015, gisant inerte en vêtements de nuit, alors que la température avoisinait les -19 degrés Celsius, a appris Le Nouvelliste.