Manon Côté, directrice adjointe de la Résidence des Bâtisseurs à La Tuque et Yves Boivin, directeur régional pour le Centre-du-Québec et la Mauricie sont devant la Résidence des Bâtisseurs située au coin des rues Paquin et Réal.

Résidence des Bâtisseurs: les premiers locataires accueillis en octobre

La tuque — Les premiers locataires de la Résidence des Bâtisseurs à La Tuque pourront officiellement dormir dans leurs nouveaux logements dès le 1er octobre prochain. Le projet, qui a nécessité quatre ans de préparation, de planification et de construction pour un investissement de plus de 14 millions, est désormais bien concret pour les futurs résidents.

«Notre paye aujourd’hui, c’était de sentir le bonheur des gens. On est content que ce soit concret. On est dans la réalité virtuelle depuis 2 ans et demi, là c’est vraiment proche», a indiqué la directrice générale adjointe de la Résidence des Bâtisseurs La Tuque, Manon Côté.

Situé sur la rue Réal, la résidence regroupe, dans sa phase un, 138 unités de logement. Elle peut accueillir environ 170 locataires vivant seuls ou en couple. Des places sont encore disponibles pour les retraités actifs de la Haute-Mauricie.

«C’est certain que louer sur plan et louer sur place c’est différent. […] Présentement, ça respecte les taux qu’on s’était fixés. Que ça se remplisse graduellement, c’est aussi rassurant au niveau de la gestion», a souligné Mme Côté.

D’ailleurs, l’entreprise est en pleine période de recrutement, et les candidats sont nombreux.

«On a des bons candidats. On est surpris du nombre de CV reçu et de la qualité. À pleine capacité, ce sera une quarantaine d’employés», a fait savoir le directeur régional du Centre-du-Québec et de la Mauricie pour le Groupe Résidences des Bâtisseurs, Yves Boivin.

Lors d’une réception, mercredi, les futurs résidents ont également appris qu’ils pourront commencer à emménager progressivement à la fin de l’été.

«À partir du 15 septembre, ils pourront amener du matériel dans leur appartement, des choses légères. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’à compter du 17 août, et ce, tous les vendredis subséquents, les gens vont pouvoir venir visiter l’intérieur pour voir l’avancement des travaux», a affirmé M. Boivin.

Outre les unités de logement, la Résidence des Bâtisseurs La Tuque dispose d’une salle à manger, d’ascenseurs, d’aires communes climatisées, d’une piscine intérieure et d’un spa, d’une salle de billard, d’une salle de conditionnement physique, d’une salle de cinéma, d’un comptoir pharmaceutique, d’un salon de coiffure, d’une salle de loisir multifonctionnelle, d’une bibliothèque et d’une chapelle.

Les locataires ont accès, entre autres, à des services de restauration, d’animation, de loisir, d’entretien ménager et de soins 24/7. Une unité de soins ultramoderne de 25 chambres y est aussi aménagée à l’intention des personnes en légère perte d’autonomie cognitive.

Les travaux de construction sont toujours en cours. Les travailleur s’occupent surtout sur la finition.

«Les travaux ont été très bien gérés. On a eu un très bel automne et c’est probablement ce qui nous a permis de respecter l’échéancier», a conclu M. Boivin.

Les gagnants du concours d’ouverture sont maintenant connus
Afin de souligner l’ouverture de la Résidence des Bâtisseurs La Tuque, prévue le 1er octobre prochain, un concours a été lancé en janvier 2018 par les dirigeants du Groupe Résidences des Bâtisseurs.

Le hasard a favorisé Rollande Barrette pour l’attribution du troisième prix, consistant en un repas gratuit par jour pendant un an. Le second prix, un ensemble de quatre électroménagers, a été gagné par Paul Veillette.

Le grand prix d’un an de loyer gratuit a été remporté par un couple, Andrée Arcand et Jean-Marc Proteau. Toutes les personnes gagnantes proviennent de La Tuque.