Constant Awashish, Grand Chef de la Nation Atikamekw, salue les conclusions du rapport du BAPE sur les réserves de la biodiversité projetés dans la région de la Mauricie.

Réserves de biodiversité: les Atikamekw saluent le rapport du BAPE

TROIS-RIVIÈRES — Le Conseil de la Nation Atikamek salue les conclusions du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), rendu public jeudi, concernant les douze projets de réserves de biodiversité et un projet de réserve aquatique dans la région administrative de la Mauricie et qui accorde une place importante au respect des aspirations des Premières nations.

Par voie de communiqué, Constant Awashish, Grand Chef de la Nation Atikamekw se réjouit que le BAPE reconnaisse «dans la vision distincte des Atikamekw sur les aires protégées l’opportunité de mieux associer la culture et l’environnement dans l’application des principes du développement durable».

Rappelons que le BAPE se montre favorable à ce qu’un statut permanent d’aire protégée soit donné aux douze projets de réserves de biodiversité et au projet de réserve aquatique sur le territoire de la Mauricie. Il souligne toutefois que le principe de cohabitation harmonieuse et la flexibilité devraient caractériser les plans de conservation et les rapports avec les utilisateurs du territoire.

Le BAPE y voit en outre une occasion pour le gouvernement du Québec de s’engager dans «une perspective de réconciliation» à l’égard des Premières nations.