Dans l’ordre habituel, on retrouve l’honorable Michel Biron, Jean-Michel Blais, Claudia Proulx (2016), Jeanne d’Arc Plourde, Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet, Gabriel Chaussé (2016), André Roy et Gilles Pilon. Soeur Jeanne Vanasse est absente sur la photo.

Remise des prix Jean-Nicolet

NICOLET — Profitant de la Semaine des municipalités, le conseil municipal de Nicolet a attribué six de ses plus hautes distinctions, soit le prix Jean-Nicolet, à trois personnalités nicolétaines, André Roy, Jeanne d’Arc Plourde et Gilles Pilon ainsi qu’à trois grands Nicolétains, l’honorable Michel Biron, Sœur Jeanne Vanasse et Jean-Michel Blais.

«Nous avons voulu rendre cet hommage plus solennel avec la création d’un trophée par une artiste et des entreprises de chez nous et avons organisé spécifiquement une cérémonie de reconnaissance citoyenne», a fièrement souligné la mairesse Geneviève Dubois.

«Les Nicolétains que nous honorons ont des parcours bien différents les uns des autres, mais chacun à leur façon se démarquent dans notre communauté et font rayonner Nicolet. Qu’ils soient artiste peintre ou au piano, bénévoles depuis plusieurs années, homme d’affaires et ancien sénateur ou ancien maire, nous souhaitions mettre en lumière ces récipiendaires», renchérit-elle.

Ancien maire de Nicolet-Sud, André Roy fut chauffeur d’autobus pendant 30 ans en plus d’être chauffeur bénévole pour la popote roulante. Pour sa part, la présidente de la chorale les Semeurs de joie depuis 25 ans, Jeanne d’Arc Plourde, fut également récipiendaire d’une distinction du lieutenant-gouverneur du Québec en 2018 et, de son côté, Gilles Pilon compte 25 ans d’implication au Comité consultatif d’urbanisme et plus de 40 ans au club de ski de fond.

Quant à l’honorable Michel Biron, qui est à la tête de Sogetel, il fut nommé sénateur en 2001 en plus d’être récipiendaire de l’Ordre du Canada la même année. Pour ce qui est de Sœur Jeanne Vanasse, elle a une impressionnante carrière d’artiste peintre au Québec et à l’étranger et d’enseignante. Elle fut récipiendaire du prix international Mère Teresa en 2005 et du prix hommage Gal’art en 2010. Ses vitraux de l’ancienne chapelle des Sœurs de l’Assomption de la Sainte Vierge se retrouveront au Japon et à Drummondville, chez Canimex.

Les invités à la cérémonie ont d’ailleurs eu le plaisir d’entendre l’autre lauréat 2019, le pianiste nicolétain Jean-Michel Blais, en prestation à la toute fin de l’événement grâce au prêt et transport d’un piano appartenant à l’homme d’affaires Roger Dubois de Canimex. Ce virtuose de piano se produit sur les scènes du monde entier. Entre autres, il a reçu le disque d’or d’honneur pour la meilleure musique de film (Xavier Dolan) à Cannes en 2019.

Les élus nicolétains ont également profité de la cérémonie pour remettre le trophée aux deux premiers lauréats des distinctions de personnalité nicolétaine et de grand nicolétain de 2016, Claudia Proulx et Gabriel Chaussé.