Le Nouvelliste
Gabriel Charest et Laurence Mélançon aimeraient que la composante iLevel soit installée sur leur nouveau fauteuil roulant motorisé.
Gabriel Charest et Laurence Mélançon aimeraient que la composante iLevel soit installée sur leur nouveau fauteuil roulant motorisé.

Refus d’intégrer le composant iLevel au fauteuil roulant de leur enfant: la décision de la RAMQ remise en question

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — Deux familles de La Tuque dénoncent une décision de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Karine Thibault ne comprend pas qu’on refuse d’intégrer le composant iLevel au nouveau fauteuil de son fils de 19 ans atteint d’une maladie dégénérative, l’amyotrophie spinale de type 2. Une composante qui pourrait améliorer ses activités au quotidien et qui lui permettrait de gagner beaucoup en autonomie. Marie-Ève Jean s’est butée elle aussi à un refus pour sa fille Laurence atteinte de l’arthrogrypose.