Réduction de services d'Orléans Express: un recul pour les personnes handicapées

L'aval donné par la Commission des transports du Québec au plan de redressement de la compagnie de transport Orléans Express entraînera un recul pour les personnes handicapées, clame le Regroupement d'organismes de personnes handicapées de la Mauricie.
Cet organisme déplore vivement cette décision qui permet à Orléans d'abandonner le tronçon Trois-Rivières-La Tuque et de réduire sérieusement la desserte locale sur le circuit Montréal-Québec.
Selon le regroupement, certaines personnes handicapées ont peu d'option concernant leur mobilité.
L'accès à un service de transport en commun, régulier ou adapté, constitue un élément nécessaire à leur participation sociale et économique.
Le Regroupement souhaite maintenant que le ministère des Transports ne laisse pas tomber les régions et que les intervenants régionaux et locaux s'activeront à mettre en place des solutions de rechange.