Des opérations pour briser les glaces sont actuellement en cours sur le fleuve Saint-Laurent.

Redoux hivernal: pas inquiet, mais aux aguets

Trois-Rivières — Les prévisions météo annonçant de la pluie en bonne quantité n’inquiètent pas l’équipe de la Sécurité civile régionale qui demeure toutefois aux aguets afin de surveiller toute situation pouvant entraîner des inondations.

L’hiver n’est pas encore terminé que la région devra composer avec un redoux important. D’ici mercredi, la température grimpera jusqu’à 8 degrés et quelque 20 mm de pluie sont attendus.

«C’est plus l’Estrie et la Montérégie qui sont à surveiller. Nous, on est plus en mode prévention. On n’est pas à l’abri de situations problématiques», déclare Sébastien Doire, directeur régional de la Sécurité civile.

La surveillance des rivières Bécancour, Nicolet et Saint-François entre dans cette approche préventive de la Sécurité civile. Cette dernière sera aussi présente dans des secteurs comme Drummondville et Pierreville.

«C’est difficile à dire si la pluie annoncée aura un impact significatif, continue le directeur Doire. Ce n’est pas une pluie qui va tomber durant plusieurs jours. La pluie qui va tomber sera grandement absorbée par la neige et par la suite, la température refroidit.»

La crue exceptionnelle des eaux au printemps de 2017 est évidemment toute fraîche à la mémoire des citoyens de la région, eux qui ont été nombreux à en subir les effets. Selon M. Doire, il faut profiter de la fin de l’hiver pour se préparer adéquatement au printemps qui arrive à grands pas.

«C’est un signal pour les gens. Comment on peut prévoir le printemps? Si j’ai manqué de poches de sable, suis-je obligé d’attendre que ça inonde ou je commence à me préparer? Il faut tirer des leçons du passé.»