Laurent Pascal cumule 26 années de bénévolat au sein d’Opération Nez rouge. On le retrouve à l’avant de la photo en compagnie de Mylène Bélanger, coordonnatrice d’Opération Nez rouge Trois-Rivières et du député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard.

Récompensé pour 26 années de bénévolat

Trois-Rivières — Alors que les bénévoles d’Opération Nez rouge s’activent pour une fin de semaine très achalandée de raccompagnements en Mauricie, pour Laurent Pascal qui entame sa 26e année de bénévolat au sein de l’organisation, c’est une soirée toute spéciale qui l’attendait vendredi. Ses collègues lui avaient réservé un hommage surprise pour souligner son implication.

Celui qui s’active en tant que bénévole et formateur au sein d’Opération Nez rouge depuis les 26 dernières années ne s’attendait d’ailleurs pas à recevoir un tel hommage vendredi soir lui qui, à la suite de la formation donnée aux autres bénévoles comme il le fait chaque soir, s’est vu remettre une plaque commémorative pour souligner son travail.

«Évidemment je suis ému et cet hommage m’a surpris. Je ne pensais pas qu’on allait reconnaître mon travail, mais ça me donne envie de faire encore plusieurs autres années avec eux», soutient Laurent Pascal.

Cette piqûre pour le bénévolat au sein d’Opération Nez rouge, Laurent Pascal avoue l’avoir eue il y a 26 ans lors de son premier raccompagnement. Cette piqûre ne l’a d’ailleurs jamais quitté depuis. 

«J’ai décidé d’embarquer dans l’aventure avec d’autres amis qui faisaient du raccompagnement il y a 26 ans, et ç’a toujours continué depuis. J’aime venir ici chaque année pour rencontrer les gens et je trouve bien plaisant de pouvoir discuter avec eux. On est là pour venir en aide aux gens et c’est ça l’important», avoue-t-il.

Cette occasion de souligner le travail d’un fidèle bénévole était d’ailleurs primordiale pour toute l’équipe d’Opération Nez rouge. «Chaque année, on essaie de récompenser les gens qui sont avec nous depuis longtemps et cette année, c’est le travail de Laurent qu’on souhaitait souligner. Cet hommage permet de l’introniser dans notre grande équipe d’Opération Nez rouge», précise la coordonnatrice d’Opération Nez rouge Trois-Rivières, Mylène Bélanger.

Les bénévoles étaient d’ailleurs nombreux vendredi à prendre part à une des plus grosses fins de semaine de l’Opération Nez rouge. Ce sont ainsi plus d’une vingtaine d’équipes qui étaient plus en forme que jamais vendredi, afin de raccompagner les nombreux clients qui allaient solliciter leur aide.