La Commission scolaire du Chemin-du-Roy ne veut pas de racisme et d’intimidation dans les sports.

Racisme et intimidation dans les sports: les organismes doivent agir

TROIS-RIVIÈRES — Le conseil des commissaires de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy demande à ce que «les organismes prennent les actions nécessaires pour faire cesser toute conduite répréhensible lors de la tenue d’un match ou d’une activité en donnant les moyens aux responsables d’intervenir adéquatement».

Cette réaction est en lien avec les événements qui ont récemment affecté les jeunes hockeyeurs Yan-Maverick Quitich, à Trois-Rivières et Jonathan-Ismael Diaby, à Saint-Jérôme, précise la responsable des communications, Anne-Marie Bellerose.

Rappelons qu’à la fin du mois d’avril, Yan-Maverick Quitich, un jeune joueur de hockey atikamekw de 14 ans qui évolue pour les Loups de La Tuque, s’était fait insulter par des jeunes, des parents et un entraîneur lors d’un match Bantam B à l’aréna Jean-Guy-Talbot du secteur Cap-de-la-Madeleine.

Le jeune joueur avait été victime de propos racistes et d’intimidation. Il avait notamment été traité de Kawish, un terme qui, déplore la famille, représente une attaque à son identité.

Le Conseil des commissaires souhaite que les organismes partenaires qui offrent des services en lien ou en continuité avec les programmes offerts «assurent un cadre respectant un développement physique et psychologique harmonieux».

La Commission scolaire n’indique toutefois pas comment elle entend réagir en cas contraire.

La Commission scolaire s’est toutefois engagée «à sensibiliser ses élèves face aux comportements attendus dans la pratique d’activités à l’extérieur de l’école».

«Cette information sera transmise lors d’ateliers abordant les thèmes d’habiletés sociales, de tolérance et de civisme inscrits au Plan d’action pour prévenir et combattre l’intimidation et la violence à l’école de même qu’au Plan d’engagement vers la réussite 2018-2020», précise-t-elle par voie de communiqué.

La résolution a été adoptée par le conseil des commissaires à l’occasion de sa séance du 27 mars. Le conseil rappelle que «l’actualité régionale et nationale des dernières semaines a été marquée par la présentation de situations et de propos disgracieux lors d’événements sportifs».

Rappelons que le défenseur du Marquis de Jonquière, Jonathan-Ismael Diaby, a également été victime d’insultes racistes lors d’un match, en février dernier.