L’artiste Fred Pellerin sera l’une des quatre personnes à recevoir un doctorat honorifique.

Quatre doctorats honorifiques décernés à l'UQTR

TROIS-RIVIÈRES — Fred Pellerin, sœur Estelle Lacoursière, Jean Houde et René Villemure recevront chacun un doctorat honoris causa lors des cérémonies entourant la collation des grades du 50e anniversaire de l’UQTR, les 7 et 8 juin.

Le célèbre conteur Fred Pellerin a complété un baccalauréat en études françaises à l’UQTR, volet études littéraires en 1999. Il a marqué, dit-on, ses professeurs, chargés de cours et collègues par son originalité, sa créativité et sa passion pour les contes. Il lui est même arrivé de prendre les habitants de son village natal comme sujets d’étude dans le cadre de ses travaux universitaires et comme source d’inspiration. Fred Pellerin est devenu un ambassadeur, pour le Québec, par ses contes, sa musique et ses productions cinématographiques.

D’abord institutrice dans une école de rang en 1952, sœur Estelle Lacoursière, de son côté, a enseigné pendant 30 ans à l’Université. Cette ursuline s’est démarquée par ses très nombreuses batailles visant à faire connaître et sauvegarder les beautés naturelles de la région et du campus trifluvien de l’UQTR. Biologiste de formation, elle a reçu l’Ordre national du Québec et est également membre de l’Ordre du Canada en plus de cumuler des prix pour la qualité de son enseignement. Elle a publié de nombreux ouvrages, notamment sur les plantes sauvages et médicinales du Québec.

Jean Houde se démarque pour sa part par son impressionnante feuille de route. Avocat émérite du Barreau du Québec, il est reconnu comme un modèle en matière de finances et de gouvernance des affaires. Ses implications professionnelles sont nombreuses, notamment à la vice-présidence de la Société générale de financement, à la vice-présidence d’Hydro-Québec et de la Banque Nationale du Canada, à la présidence d’Investissement Québec et au ministère des Finances à titre de sous-ministre.

René Villemure, quant à lui, est le premier éthicien au Canada hors de l’université à se consacrer à la gestion éthique des entreprises publiques et privées. Il a d’ailleurs créé le champ de pratique de l’éthique appliquée aux organismes.

Conférencier international, René Villemure a su rendre l’éthique utile et accessible tant aux dirigeants et administrateurs de grandes organisations qu’au public. Il a œuvré auprès de quelque 850 organisations dans le monde, présenté plus de 700 conférences et formé plus 75 000 personnes.