On promet d’en avoir pour tous les goûts au Salon des animaux exotiques. Cette photo a été prise au Salon des animaux exotiques à l’UQAC. Il s’agit de Josée Toupin de La Terre des Bisons.

Quantité et diversité au menu

LA TUQUE — Qu’ils soient domestiques, exotiques ou indigènes, les animaux seront en vedette samedi et dimanche au Colisée de Trois-Rivières. Pour la première fois, le Salon des animaux exotiques se déplace dans la Mauricie pour en mettre plein la vue.

«C’est pour tout le monde, peu importe l’âge. […] Il peut y avoir de tout, des petits, des invertébrés, des gros mammifères, dromadaire, bébé tigre, lion, porc-épic africain, couguar, loup, renard, perroquet, reptile, alligator, c’est à ne pas manquer. C’est une belle activité éducative et interactive», a lancé Émilie Gaudry, copromoteur des salons des animaux exotiques du Québec.

Les amoureux des animaux pourront, en plus de les observer, avoir un contact privilégié avec les animaux.

«Il y a beaucoup d’animaux qui, avec la supervision des exposants évidemment, pourront se faire toucher et manipuler», a lancé Mme Gaudry.

Les exposants venus des quatre coins de la province présenteront leurs animaux, et seront disponibles pour répondre aux questions.

«Il y a des zoos qui seront sur place pour exposer leurs animaux. On peut dire qu’il y aura au moins une centaine d’espèces qui seront présentées soit par des refuges, des zoos, des éleveurs… […] Les exposants vont être disponibles pour informer les gens qui veulent en savoir plus sur les animaux et sur les métiers reliés aussi. Il va y avoir une grande variété de personnes pour répondre aux questions», a indiqué Émilie Gaudry.

L’événement attire habituellement des milliers de curieux. Le Salon parcourt les grandes villes du Québec.

«C’est la première fois qu’on vient à Trois-Rivières, on avait beaucoup de demandes à ce niveau-là», a conclu Émilie Gaudry, copromoteur des salons des animaux exotiques du Québec.