L’achalandage qui prévaut au quai de Sainte-Angèle pousse la Ville de Bécancour à resserrer sa politique de stationnement.
L’achalandage qui prévaut au quai de Sainte-Angèle pousse la Ville de Bécancour à resserrer sa politique de stationnement.

Quai de Sainte-Angèle: le stationnement des véhicules à remorque est revu

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Bécancour — L’achalandage qui prévaut au quai de Sainte-Angèle de Bécancour pousse les autorités municipales à encadrer le stationnement dans le secteur.

Les stationnements situés à l’entrée du quai de Sainte-Angèle et de la Petite Floride, à l’intersection de l’avenue des Nénuphars et de la route 132, sont réservés pour les voitures qui ne tirent pas de remorque, statue la Ville, par voie de communiqué.

La Ville justifie sa décision en évoquant des raisons de sécurité. Les véhicules ayant une remorque à bateau ou une remorque surdimensionnée pourront se stationner à l’arrière du Mont-Bénilde, sur la rue des Pensées ou dans le stationnement payant T.A. entreprise, situé sur la rue des Nénuphars, indique la Ville.

On souligne également que pour les non-résidents, il en coûtera désormais 20 $ par jour pour stationner un véhicule muni d’une remorque, au site de la Petite Floride.