Le Grand Prix aussi victime de la pyrrhotite

La pyrrhotite semble avoir fait des ravages même dans le milieu de la course automobile. En effet, la Ville de Trois-Rivières devra procéder à des travaux sur le circuit de courses du Grand Prix de Trois-Rivières afin de réparer certains murets de béton, dont une partie a été affectée par la pyrrhotite.
Le conseil municipal de Trois-Rivières a été saisi, lundi soir, d'un avis de motion annonçant un règlement d'emprunt à venir pour sécuriser, améliorer et mettre aux normes le circuit de courses automobiles du parc de l'Exposition, où se déroule annuellement le Grand Prix de Trois-Rivières.
L'emprunt nécessaire à la réalisation de ces travaux a été fixé à 400 000 $, un montant qui ne cadre pas dans un projet de subvention et qui devra donc être entièrement défrayé par la Ville.
Selon le maire Yves Lévesque, certains murets ont été affectés par la pyrrhotite. «Il n'y a pas que les résidences. On peut le voir ici, tout ce qui a été construit dans les années où il y a eu de la pyrrhotite a pu être affecté», signale le maire.
Les travaux devraient donc se dérouler au cours des prochains mois sur le circuit du parc de l'Exposition, et devraient être terminés pour l'édition 2017 du Grand Prix de Trois-Rivières.