Prudence face aux pressions

SHAWINIGAN — Le crédit d’impôt Rénovert prend fin le 31 mars et le Service d’aide aux consommateurs de Shawinigan désire mettre la population en garde contre la sollicitation et la vente sous pression, en particulier celle qui se fait sur Facebook.

Selon l’organisme, il s’est fait beaucoup de ventes par sollicitation, soit par téléphone, par du porte-à-porte et via Facebook depuis le mois de septembre dans la région.

Le Service d’aide aux consommateurs s’attend à «une intensification de la sollicitation et à encore plus de ventes sous pression» d’ici la fin du programme.

La SAC rappelle que «le gouvernement ne fait pas de sollicitation et déplore que le nom de certaines entreprises soit semblable à celui du crédit d’impôt Rénovert ou du programme Rénoclimat» puisque cela peut porter à confusion.

Le SAC recommande donc de ne jamais signer un contrat le jour même. «Il faut prendre le temps de demander des soumissions à des entrepreneurs ou commerçants de la région afin de comparer les prix», suggère fortement l’organisme par voie de communiqué.

C’est que le SAC a été mis au fait de cas où, à la suite d’une visite d’évaluation de travaux, une entreprise de rénovation ait insisté pour que le contrat soit signé le jour même. Or, ses prix étaient plus élevés que ce qu’aurait payé le propriétaire s’il avait pris le temps de demander des soumissions.