Le Nouvelliste
Les professeurs de l’UQTR avaient fait une marche lors du premier anniversaire du lock-out de 2018.
Les professeurs de l’UQTR avaient fait une marche lors du premier anniversaire du lock-out de 2018.

Propos du recteur de l’UQTR au sujet de l’exécutif syndical et du lock-out: «C’est quelque chose d’inadmissible»

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Décidément, le torchon va continuer à brûler jusqu’à la toute fin entre le recteur Daniel McMahon et les professeurs de l’UQTR. Celui-ci a en effet réussi à faire bondir ces derniers en affirmant, dans une entrevue accordée au Nouvelliste la semaine dernière que le lock-out imposé aux professeurs en 2018 ne serait pas survenu «avec l’exécutif syndical qu’on a aujourd’hui».