Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les logements étudiants seront construits à l’angle des boulevards Jean-XXIII et des Récollets.
Les logements étudiants seront construits à l’angle des boulevards Jean-XXIII et des Récollets.

Projet de logements étudiants de 13 millions à Trois-Rivières

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
L’offre de logements étudiants devrait se bonifier à Trois-Rivières dans les prochaines années, avec notamment la construction d’un immeuble de 101 unités près du campus de l’UQTR. Développé par l’Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE) en partenariat avec l’Association générale des étudiants (AGE) de l’Université, ce projet de 13 millions $ s’implantera à l’angle des boulevards des Récollets et Jean-XXIII.

«Ce n’est pas un modèle de résidence classique, c’est pourquoi nous appelons ça du logement étudiant avec un mélange de studios et de 4 et demi», lance d’emblée Laurent Levesque, directeur général et cofondateur de l’UTILE. «Nous prévoyons qu’environ 150 étudiants habiteront dans cet immeuble.»

Bien que ces futurs logements s’adressent en priorité aux étudiants de l’UQTR et leur famille, il s’agit d’un projet indépendant de l’Université. 

Les appartements seront loués à l’année et les prix seront les plus bas possible. L’accès au logement abordable est d’ailleurs une des missions fondamentales d’UTILE. De plus, des logements seront accessibles aux étudiants se déplaçant en fauteuil roulant.

«Nous souhaitons aussi bâtir une communauté avec des espaces communs. C’est un beau terrain et il y a de l’espace pour du verdissement extérieur», ajoute Laurent Levesque. «Notre objectif est de développer un projet de qualité où les gens sont heureux et qui contribue au rayonnement de Trois-Rivières comme ville universitaire.»

Les promoteurs souhaitent contribuer au verdissement du secteur.

Le terrain choisi à l’angle des boulevards des Récollets et Jean-XXIII offre en effet quelques avantages pour des étudiants. Il est situé très près du campus de même que de plusieurs services de proximité. C’est un secteur qui se prête bien à une densification urbaine», note aussi Laurent Levesque.

Les promoteurs de ce projet de logements étudiants doivent aussi s’entendre avec les propriétaires des deux maisons présentes sur le terrain convoité. Laurent Levesque assure que ceux-ci seront dédommagés adéquatement.

Si tout va bien, la construction de l’immeuble débuterait en 2022 afin de livrer les appartements à l’été 2023. Actuellement évalué à 13 millions $, le projet peut subir les fluctuations des coûts des matériaux. Le directeur général et cofondateur de l’UTILE avoue que si les matériaux augmentent encore de façon imprévisible, le projet pourrait connaître certains retards.

Par ailleurs, UTILE souhaite obtenir de l’aide financière de Québec pour la réalisation du projet.

500 000 $ de la Ville de Trois-Rivières

Lors de sa dernière assemblée publique, le conseil municipal a approuvé une contribution financière de 500 000 $ au projet de logements étudiants. Sur ce montant, 100 000 $ provient des surplus non utilisés du Programme habiter au centre-ville ainsi que 200 000 $ de l’excédent non affecté.

Deux résidences se trouvent sur le terrain du projet de logements étudiants.

Plusieurs élus n’avaient que des éloges à faire mardi à l’endroit de ce projet. «C’est un projet d’une rare qualité et qui est exemplaire», a affirmé le conseiller de Marie-de-l’Incarnation, Denis Roy.

Ce dernier a aussi fait un clin d’oeil au dernier projet qui devait voir le jour sur ce terrain, soit l’hôtel de style exotique El Franco du promoteur François Veillette. «Le projet de logements étudiants nous permet de faire le deuil de l’El Franco», a mentionné le conseiller