Plusieurs skieurs et planchistes profitaient samedi des conditions printanières.

Profiter de l’hiver... au printemps

TROIS-RIVIÈRES — Ce n’est pas parce que la neige a disparu des centres-ville de la région que les sports d’hiver sont du passé. Le centre de glisse Vallée du parc est encore ouvert pour une semaine, pour le plus grand bonheur des amateurs de ski de printemps, alors qu’il est encore possible de pratiquer la motoneige dans certains secteurs de la Mauricie.

«On peut avoir une mauvaise perception de la situation lorsqu’on voit la neige en ville disparaître. Mais nous avons encore beaucoup de neige sur la montagne. Ça offre de belles conditions de ski de printemps», soulignait samedi matin Annik Bousquet, directrice, marketing et communication à Vallée du parc. 

«Il fait beau, les gens sont souriants et on a besoin de moins de couches de vêtements pour skier. Ça donne un esprit festif au ski.» 

Vallée du parc fermera le dimanche 8 avril avec son traditionnel Splash. Les skieurs et planchistes sont invités lors de cet événement à traverser une mare d’eau aménagée au bas des pistes. Très loufoque, le Splash attire normalement plusieurs skieurs et planchistes déguisés pour l’occasion. 

D’ici là, la station est ouverte tous les jours. Notons toutefois que le ski de soirée est terminé. Afin de rendre plus agréables les journées de ski de printemps, le centre de glisse a aménagé en montage un bistro temporaire. Les skieurs peuvent y prendre une pause dans une descente pour se désaltérer ou encore manger des hot dog. 

Alors qu’elle tire à sa fin, cette saison de ski laissera de bons souvenirs dans la mémoire des dirigeants de Vallée du parc. Le froid s’est installé rapidement en décembre, ce qui a permis de fabriquer de la neige artificielle et de commencer la saison du bon pied. 

«Nous avons connu une très belle saison. Nous avons eu quelques épisodes de pluie, mais heureusement nous avons eu de la neige après. Les pentes n’avaient pas le temps de glacer», précisait Annik Bousquet.

À une semaine de ranger l’équipement, les skieurs et planchistes de Vallée du parc rêvent déjà à la prochaine saison. Ceux-ci sont déjà fébriles à l’idée que de grandes améliorations seront réalisées durant la saison chaude. Des investissements de 4,4 millions $ permettront l’aménagement de nouvelles pistes, la construction d’une nouvelle remontée mécanique du côté des pistes intermédiaires et avancées avec tapis d’embarquement, l’amélioration du système d’éclairage et d’enneigement artificiel ainsi que le développement des sous-bois skiable. 

«Les gens nous disent déjà qu’ils ont hâte de découvrir la station la saison prochaine», avouait Annik Bousquet. 

Un petit bistro a été aménagé sur la montagne de Vallée du parc.

Encore quelques jours pour la motoneige

Même si le Club de motoneige de Champlain, qui gère essentiellement des sentiers de la MRC des Chenaux et certains secteurs de la grande région de Trois-Rivières, a clôturé sa saison le 29 mars dernier, plusieurs secteurs de la Mauricie sont encore praticables en motoneige. 

«De notre côté, nous avons dû fermer essentiellement, car les cours d’eau ne sont plus sécuritaires dans notre secteur», notait Normand Drolet, président du Club de motoneige de Champlain. «Nous avons toutefois connu une très belle saison.»

Plus au nord, la majorité des sentiers sont encore ouverts. La rivière Saint-Maurice est fermée en raison du dégel, mais les sentiers demeurent accessibles dans plusieurs secteurs de la Mauricie, dont Trois-Rives et La Tuque. D’ailleurs, plusieurs motoneigistes fréquentaient samedi le restaurant de l’hôtel Marineau de Trois-Rives.

Les conditions sont printanières, mais sécuritaires. Les clubs de motoneigistes recommandent toutefois de bien s’informer avant de planifier un itinéraire.