Le problème devrait se régler au cours des prochains jours ou des prochaines semaines.

Problème d’eau potable à l’école primaire Louis-de-France

Trois-Rivières — L’école primaire Louis-de-France vit quelques difficultés d’eau potable, en ce début d’année.

À la suite de travaux de rénovation, la conduite d’alimentation en eau a été sectionnée accidentellement. «En voulant effectuer les réparations, nous y avons découvert des anomalies», indique la responsable des communications à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Anne-Marie Bellerose. Il s’agit de fissures sur une partie de la conduite. «Le travail d’analyse n’est pas terminé», dit-elle.

Cette découverte signifie que des travaux supplémentaires devront être entrepris pour régler le problème, ajoute-t-elle.

Depuis ce bris, l’école est alimentée par une borne d’incendie. «Cette source d’eau temporaire rend les toilettes fonctionnelles et permet le lavage des mains de manière sécuritaire», assure-t-elle.

«Toutefois, l’eau circulant par ce réseau n’est pas jugée potable par la Ville de Trois-Rivières», précise-t-elle.

Les élèves recevront donc la consigne de ne pas utiliser les abreuvoirs ou les robinets pour se désaltérer. Des bouteilles d’eau seront mises à la disposition des enfants jusqu’au retour à la normale.

La situation devrait être d’une durée de quelques jours ou de quelques semaines.

«On fait des analyses actuellement pour évaluer la nature des travaux à effectuer et établir la séquence des travaux à venir», précise Mme Bellerose en soulignant que l’édifice Blanche-de-Castille, qui accueille les élèves du service de garde, n’est pas affecté par ce bris.

Le chantier a été clôturé afin d’assurer la sécurité des élèves. «Ces clôtures ne nuisent pas à la circulation du transport scolaire», précise la porte-parole.