Au centre, on retrouve la directrice de la TCMFM, Joanne Blais, entourée des deux présidentes d’honneur, Joëlle Carle et Nicole Poirier.

Prix Mauriciennes d’influence 2019: dévoilement des finalistes

TROIS-RIVIÈRES — La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) a dévoilé mardi le nom des 18 finalistes pour les Prix Mauriciennes d’influence 2019. Ces prix seront remis lors de la soirée gala Mauriciennes d’influence qui aura lieu le 23 mai prochain à l’Auberge Gouverneur de Shawinigan.

«Le but de ce concours étant de mettre en lumière l’engagement des femmes dans la région, la TCMFM rend hommage à des femmes qui s’impliquent dans des lieux de décisions de divers milieux», explique la directrice, Joanne Blais.

Ce sont donc huit femmes au total (six dans des catégories spécifiques, ainsi que deux autres grands prix pour la Mauriciennes d’influence 2019 et la Mauriciennes d’influence de la relève 2019) qui seront honorées.

Dans la catégorie politique, la mairesse suppléante à la Ville de Trois-Rivières, Ginette Bellemare, disputera le prix avec sa collègue au conseil municipal, Mariannick Mercure. La troisième candidate est France Lavigne, du Centre de Femmes de Shawinigan.

Tout comme dans la catégorie Développement territorial, affaires et économie sociale communautaire, l’ancienne présidente de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, Amélie Saint-Pierre, livrera bataille à son ancienne directrice générale, Marie-Pier Matteau. L’entrepreneure Elvire Benedicte Toffa tentera de leur soutirer ce prix.

L’organisation a tenu à remercier les femmes et organismes qui ont déposé des candidatures pour l’une ou l’autre des catégories, pour un total de 50 dossiers. «Toutes les femmes auraient mérité un prix pour leur implication dans la communauté», a-t-on souligné.

Par ailleurs, la soirée gala se déroulera sous la présidence d’honneur de Joëlle Carle et Nicole Poirier, lauréates des Prix Mauriciennes d’influence remis en 2017.

La première a fondé l’organisme La Brouette, agriculture urbaine et écocitoyenneté, depuis qu’elle a reçu le prix de Mauricienne d’influence de la relève. La seconde est connue pour avoir mis sur pied la Maison Carpe Diem.

Les gagnantes se verront remettre une création sur verre créée par Sylvie Leblanc, artiste en métiers d’arts de la Mauricie. La soirée du 23 mai débutera par un cocktail à 17 h. Le gala sera coanimé par Joëlle Carle et Yvana Labouba, et une prestation musicale sera offerte par Laura Niquay, auteure-compositrice-interprète Atikamekw de Wemotaci. Les billets pour la soirée sont en vente auprès de la TCMFM ou en ligne, via la plate-forme Eventbrite, au coût de 50 dollars.

«Le projet Mauriciennes d’influence, c’est la création d’un réseau de femmes issues de secteurs et d’expertises différents, mais qui toutes ont l’ambition d’être présentes au sein des lieux de décision», a conclu Mme Blais tout en signalant le 20e anniversaire de cet organisme.

FINALISTES

Santé, services sociaux
et communautaire

Annabelle Caron

Luisa Fernanda Gutierrez

Nadia Courchesne


Développement territorial, affaires et économie sociale communautaire

Amélie Saint-Pierre

Elvire Benedicte Toffa

Marie-Pier Matteau


Arts, culture, loisirs, tourisme et sports

Laurianne Bacon

Nathalie Rousseau

Sandie Letendre


Éducation

Alhassania Khouiyi

Michelle Plante

Patricia Pepin


Politique

France Lavigne

Ginette Bellemare

Mariannick Mercure


Environnement, agriculture et agroalimentaire

Geneviève Rajotte Sauriol

Isabelle Dupuis

Joan Hamel