Près de 300 aspirants et aspirantes infirmières ont répondu positivement à l’invitation du CIUSSS Maurice – Centre-du-Québec et ont pris part au Happening en soins infirmiers.

Près de 300 participants au Happening en soins infirmiers

NICOLET — Près de 300 étudiantes et étudiants ont pris part au Happening en soins infirmiers du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux Mauricie – Centre-du-Québec (CIUSSS – MCQ), qui s’est déroulé au cours des derniers jours à l’Hôtel Montfort de Nicolet.

Après avoir mis l’accent sur le recrutement lors des trois précédentes éditions, les responsables de l’événement avaient quelque peu modifié la formule cette année. En vertu de cette dernière, il leur a été possible de mieux connaître le profil des participants, grâce notamment à différents tests et examens. À travers un parcours d’évaluation interactif de trois heures, chaque participant a en effet été soumis à un test écrit et un test de personnalité, une entrevue de type «speed dating» avec des intervenants des secteurs cliniques, ainsi qu’à trois évaluations d’actes cliniques par des mises en situation. En fin de parcours, les candidats étaient également invités à rencontrer l’équipe des ressources humaines.

«On voulait aller chercher davantage les intérêts et les forces des étudiants. C’est ça qui était évalué pendant le Happening afin de bien les orienter et les accompagner lors de leur entrée dans notre établissement», explique Julie Michaud, porte-parole du CIUSSS.

Afin de rendre cela possible, tous les étudiantes et étudiants en soins infirmiers des établissements d’enseignement de la région ont été rencontrés préalablement par les équipes du CIUSSS – MCQ au cours de l’automne. En plus de leur présenter l’établissement, des contrats d’embauche leur ont été proposés et environ 250 ont été signés. D’autres contrats d’embauche ont cependant également été signés lors du Happening.

«Notre objectif était d’établir un lien d’emploi avec les étudiants, et ce, dès le début de leur cheminement scolaire. Une fois les contrats signés, il faut orienter les étudiants dans les différents secteurs cliniques de l’organisation. En identifiant les intérêts et les forces de chacun lors du Happening, nos équipes peuvent ainsi mieux les accompagner et les orienter plus rapidement», mentionne par voie de communiqué Antranik Handoyan, directeur adjoint attraction, rétention, planification des talents et services aux employés au CIUSSS.

Ce happening visait à attirer des candidates et candidats pour les professions d’infirmière auxiliaire, de préposés aux bénéficiaires étudiants, d’infirmière et d’externes en soins infirmiers. Par ailleurs, les nouvelles recrues pourront venir en aide aux équipes en place selon leurs disponibilités, et ce, dès la fin janvier 2020.