Pour remplir les petits ventres de la Vallée-de-la-Batiscan

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Grâce à une implication de plusieurs acteurs du milieu, l’initiative Les lunchs du cœur sera dorénavant étendue à l’ensemble des écoles primaires de la Vallée-de-la-Batiscan, et ce, après une première année plus modeste mais couronnée de succès.

Cette expansion a été rendue possible grâce à l’implication des Centres d’action bénévole des Riverains, de la Moraine et Mékinac et l’appui financier de la Caisse Desjardins de Mékinac-des Chenaux. L’objectif de ce projet est de fournir gratuitement aux services de garde des écoles des repas congelés destinés aux enfants n’ayant pas de repas adéquat pour dîner, que ce soit en raison de la situation financière de leur famille ou tout simplement parce qu’ils ont oublié leur lunch à la maison. Le coût total est estimé à 11 000 $, dont 6000 $ qui seront financés par la Caisse Desjardins de Mékinac-des Chenaux.

Concrètement, environ 150 repas par mois seront distribués dans les services gardes des 13 écoles primaires des municipalités des MRC des Chenaux et Mékinac. Pour les concocter, une vingtaine de personnes offriront plus de 200 heures de bénévolat.