Gilles Blais, président de la Fondation du lymphoedème, Annie Hardy de la Fondation Mastectomie du Québec, ainsi que France Sirois, organisatrice du salon «La vie après le cancer».

Pour aider les malades et leurs proches

TROIS-RIVIÈRES — Un diagnostic de cancer, ça frappe évidemment la personne malade, mais également tous les membres de son entourage qui, bien souvent, se retrouvent démunis face à cette nouvelle réalité. C’est pour aider les personnes malades, mais aussi leur entourage, que la Fondation du lymphoedème tiendra le tout premier salon «La vie après le cancer», les 12 et 13 octobre prochains.

L’activité, qui se déroulera à la bâtisse industrielle de Trois-Rivières, regroupera plus de 35 exposants en plus de proposer des conférences de toutes sortes sur les soins, les services et les différentes mesures qui entourent la vie de la personne malade, mais aussi tout ce qui peut venir soutenir les proches dans cette épreuve.

«Tout le monde connaît quelqu’un, de près ou de loin, qui a été touché par le cancer. Quand ça arrive, la famille écope beaucoup et on se retrouve souvent isolé car on ne connaît pas les ressources», note Annie Hardy de la Fondation mastectomie du Québec, qui s’associe au salon.

«Il n’y a présentement rien au Québec qui regroupe sous un même toit toutes les ressources comme ce que nous allons faire au salon. Pour nous, c’est aussi une façon de se faire connaître encore plus», ajoute France Sirois de la Fondation du lymphoedème, qui est aussi l’organisatrice de l’événement.

Parmi les activités, on note la conférence de la Dre Anna Towers, spécialiste du lymphoedème au CUSM, un effet secondaire fréquent chez les personnes en traitement contre le cancer et qui crée une importante enflure physique chez la personne touchée. Cette conférence devrait notamment retenir l’attention du corps médical intéressé à en apprendre plus sur le traitement de cette affection, espère l’organisatrice.

L’activité devait se dérouler en présence de la comédienne Johanne Fontaine, qui ne pourra finalement pas être présente, ayant annoncé dernièrement qu’elle était présentement en fin de vie. Elle gardera le titre de présidente d’honneur de l’événement, de manière symbolique, note France Sirois.

Le salon se déroulera les 12 et 13 octobre à la bâtisse industrielle et l’entrée est gratuite. On peut en apprendre plus sur lavieapreslecancer.com.