Une agression sexuelle impliquant deux étudiants de l’École internationale de français de l’UQTR serait possiblement survenue jeudi dernier.

Possible cas d’agression sexuelle à l'École internationale de français de lUQTR

TROIS-RIVIÈRES — Selon ce qu’a appris Radio-Canada, le Service de police de la Ville de Trois-Rivières enquêterait présentement sur une possible agression sexuelle survenue la semaine dernière impliquant deux étudiants de l’École internationale de français de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

La victime serait une adolescente de 14 ans originaire de Toronto. Son possible agresseur, âgé pour sa part de 15 ans, serait lui aussi un étudiant de l’école provenant de l’extérieur de la province.

Toujours selon ce qu’a rapporté Radio-Canada, la porte-parole de la sécurité publique de Trois-Rivières, Carole Arbelot, a affirmé avoir reçu la plainte le week-end passé alors que l’incident se serait produit jeudi dernier.

Aux dires son porte-parole, Jean-François Hinse, l’UQTR apporterait son aide aux policiers pour l’enquête, mais ne rendra public aucun détail de l’enquête dont les deux sujets sont mineurs.

Rappelons que cette école a pour vocation d’apprendre le français à des étudiants internationaux par le biais d’une foule de programmes immersifs offerts par l’UQTR.