Marylou Trayvilla, à gauche sur la photo, accompagne la famille Trudeau à Ottawa en novembre dernier.

Une nounou de la famille Trudeau ne sera plus payée par l'État

À compter du 1er juillet, une seule des deux nounous de la famille Trudeau sera payée par les contribuables.
Le conseil des ministres a récemment décidé que Marylou Trayvilla, au service de la famille de Justin Trudeau avant que ce dernier ne devienne premier ministre, ne sera plus rémunérée à même les fonds publics. Il n'a donné aucune explication au sujet de cette décision.
Mme Trayvilla est une des deux nounous qui avaient été engagées à titre d'adjointes spéciales en vertu de la Loi sur les résidences officielles afin de s'occuper des trois enfants de Justin Trudeau et Sophie Grégoire-Trudeau. Elles devaient aussi accomplir d'autres tâches autour de la résidence officielle du premier ministre.
Le salaire horaire des deux nounous est de 15 $ à 20 $/heure le jour et de 11 $ à 13 $ la nuit. Des associations de nounous avaient indiqué qu'il s'agissait là du salaire moyen.
Le premier ministre avait fait l'objet de plusieurs critiques lorsqu'il a embauché ces deux dames. Il avait déjà dénoncé la Prestation universelle pour la garde d'enfant mise de l'avant par le précédent gouvernement conservateur, affirmant que les familles riches, y compris la sienne, n'avaient pas besoin d'aide pour payer la garde de leurs enfants.
Le cabinet de M. Trudeau a insisté pour dire que l'embauche des deux nounous n'augmentait pas le budget alloué à l'entretien de la résidence du premier ministre, faisant remarquer que des arrangements similaires avaient été pris lorsque Brian Mulroney, qui élevait de jeunes enfants, habitait le 24 de la promenade Sussex.
Le couple Trudeau a fait quelques blagues en évoquant cette affaire lors du récent dîner annuel de la tribune parlementaire qui s'est déroulé le week-end dernier.