André Boisclair fait actuellement face à une accusation criminelle d’agression sexuelle armée pour des faits qui seraient survenus le 8 janvier 2014, après son retour au Québec.
André Boisclair fait actuellement face à une accusation criminelle d’agression sexuelle armée pour des faits qui seraient survenus le 8 janvier 2014, après son retour au Québec.

Québec «extrêmement» troublé par les allégations visant André Boisclair

Le gouvernement Legault se dit « extrêmement » troublé d’apprendre que l’ancien délégué général du Québec à New York, André Boisclair, a été visé par une plainte concernant ses fréquentations et l’usage de drogue lorsqu’il occupait le poste le plus important de la diplomatie québécoise aux États-Unis.

«On va faire des vérifications. On va regarder ce qui est possible de rendre public. Moi, je veux qu'on soit totalement transparent dans ce dossier», a dit jeudi en point de presse le premier ministre François Legault.

«Je trouve extrêmement troublant les faits qui sont allégués ce matin dans le journal. D’autant plus que [M. Boisclair occupait] le poste le plus important dans le réseau aux États-Unis. Il faut être digne de cette fonction», a également communiqué la ministre des Relations internationales Nadine Girault à La Presse.

Plus de détails sur le site de La Presse