Le premier ministre Stephen Harper se rendra à Rideau Hall à 9 h 55.

Onze semaines de campagne électorale pour le vote du 19 octobre

Stephen Harper déclenche la plus longue campagne électorale de l'histoire moderne du Canada. À 11 semaines, la campagne fédérale sera deux fois plus longue et probablement deux fois plus chère que la dernière.
Sur la ligne de départ, les principaux partis sont le Parti conservateur du Canada, le Nouveau parti démocratique, le Parti libéral du Canada, le Bloc québécois et le Parti vert du Canada avec, à leurs têtes Stephen Harper, Thomas Mulcair, Justin Trudeau, Gilles Duceppe et Elizabeth May.
Un sixième parti, Forces et Démocratie qui avait à la dissolution de la Chambre deux députés, tentera une percée.
Les Canadiens iront aux urnes, comme prévu, le 19 octobre.
D'ici là, chaque parti politique aura le droit de dépenser 675 000$ par jour, chaque candidat 2 700$ par jour. Environ la moitié de cette somme sera remboursée aux partis et aux candidats par les contribuables canadiens. Élections Canada qui budgette 375 millions $ pour une campagne électorale de cinq semaines devra aussi allonger davantage pour, entre autres, la location de bureaux de présidents d'élection.
Le 19 octobre, les Canadiens éliront 338 députés fédéraux. C'est 30 de plus qu'en 2011, la carte électorale ayant été redessinée. Au Québec, ce sera 78 circonscriptions plutôt que 75.