François Legault

Le Québec a les pires urgences en occident, affirme la CAQ dans une publicité

La Coalition avenir Québec (CAQ) a profité de l'ouverture de son caucus présessionnel en Mauricie lundi pour lancer une publicité négative destinée aux réseaux sociaux sur le thème de la santé.
La publicité d'une minute s'en prend au gouvernement libéral, en affirmant que «les urgences du Québec sont les pires en Occident», que «nos aînés n'ont pas droit à plus d'un bain par semaine», que «même les détenus sont mieux traités» tandis que «les familles, elles, attendent des heures et des heures pour faire soigner leurs enfants».
Le slogan libéral «Ensemble, on fait avancer le Québec» devient dans la publicité: «Ensemble, on fait reculer le Québec».
Le porte-parole caquiste en matière de santé, François Paradis, a déclaré en mêlée de presse lundi matin qu'aucune amélioration n'avait été faite au système de santé québécois durant les 15 ans de règne libéral.
Des milliers de Québécois n'ont toujours pas de médecin de famille, a-t-il dit, et ceux qui en ont un ont de la difficulté à obtenir un rendez-vous.
Les troupes caquistes rencontreront la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), Régine Laurent, en fin d'après-midi lundi. Celle-ci leur offrira une «formation» sur le rôle de l'infirmière en santé, et leur dressera un portrait de la situation actuelle.
Pour sa part, le chef de la CAQ, François Legault, a fait savoir que les Québécois étaient déçus des docteurs Philippe Couillard et Gaétan Barrette, qui ont eu plusieurs années en tant que ministres de la santé pour renverser la vapeur.
M. Legault s'attend à ce que les Québécois qui ressentent de la «grogne» se tournent vers son parti aux prochaines élections.
De récents sondages suggèrent que la CAQ est en deuxième position derrière les libéraux, avec 28 pour cent des intentions de vote, et en première place chez les électeurs francophones à Québec et en région.