Pour le chef de la CAQ, François Legault, la Bourse du carbone est préférable à une taxe sur le carbone.

La CAQ s’engage à rester dans la Bourse du carbone

La Coalition avenir Québec s’est engagée mardi à ne pas retirer le Québec du marché du carbone si elle formait le prochain gouvernement et que Doug Ford, le chef du Parti conservateur de l’Ontario, prenait les rênes de la province en juin.

En entrevue au Soleil lundi, Philippe Couillard avait mis au défi le chef caquiste François Legault de se positionner sur ce sujet, au moment où Doug Ford avait laissé entendre que sous sa gouverne, l’Ontario se retirerait du programme dont fait aussi partie la Californie et le Québec. 

Pour M. Legault, la Bourse du carbone est préférable à une taxe sur le carbone. «Il y a du travail à faire, du travail qui n’a pas été fait par le gouvernement libéral de M. Couillard. C’est souhaitable que la bourse s’étende à plus d’États que seulement la Californie, le Manitoba, et là il y a des doutes sur l’Ontario», a-t-il dit mardi.